blésotto coloré

Publié le par Lolotte

Bonjour, Dimanche, grand jour, je vais faire le marathon de l’Espace à Kourou, par équipe (5 filles..) alors il faut manger des féculents !! Pour varier du riz et des pâtes, du blé !!! Et bien sûr accompagné de légumes et d’épices !!

Pour 2 personnes :

   - 300 g de blé cru

   - 1 carotte

   - 1 oignon

   - 2 tomates

   - 1 poivron vert

   - du mais (en boite pour moi) 

   - 3 feuilles de choux chinois

   - 3 gombos

   - Epices (curcuma, poivre, sel)

   - 2 cas de concentré de tomates

   - 70 cl de bouillon de légumes

Préparation :

Faites chauffer de l’huile dans une poêle, ajoutez les oignons émincés. Quand ils sont translucides, ajoutez le blé et le bouillon. Portez à ébullition puis laissez mijoter à feux doux pendant 7 minutes. Pendant ce temps, émincez tous les légumes. Puis rajoutez les dans la poêle avec les épices et laissez cuire 3-4 minute à l’étouffée. Retirez du feu et laissez le blé absorber le restant de liquide 2 minutes. Servez bien chaud !! Certains peuvent rajouter des dés de jambon, des lardons ou des dés de surimi pour ma part !!!

blésotto multicoloré

Et en dessert, une petite douceur..., recette demain... creme-caramel.JPG

Un peu de "culturation  ".... (wikipédia)

Le gombo (Abelmoschus esculentus) est une plante tropicale à fleurs   originaire d''Afrique.

Son fruit est une capsule de forme pyramidale récoltée verte et employée comme légume et comme condiment. Sa section transversale montre cinq caités qui forment un parfait pentagone et contiennent chacune une graine. Sa peau est couverte d'un duvet soyeux.

Histoire

Cette plante était cultivée par les Egyptiens, puis importée en europe par les Maures espagnols au XIIe siècle, elle fut introduite au XVIIe siècle en amérique par les eclaves. Les esclaves et maitres parlant le créole utilisaient ce mot pour parler des plantes en général.

Le fruit contient une substance mucilagineuse (gélatineuse) utile pour épaissir soupes et ragoûts. On conseille généralement de choisir des gombos bien colorés de moins de 10 cm de long afin qu'ils ne soient pas durs. Le gombo se mange cru ou cuit et il fait partie de nombreux plats créoles et africains. Il rentre notamment dans la fabrication du  calalou.

Il se marie bien avec la tomates, l'oigon, l'igname, le poivron, le curry, la coriandre ainsi qu'avec le citron, le vinaigre et d'autres épices comme le raz-el-hanut.

Il est également la base du "gumbo" : soupe typique de Louisiane dans laquelle le fond est constitué de mélange de celeri, poivron vert et oignon que l'on fait revenir avec les gombos coupés en rondelles. D'autres préparations typiques du Sud des Etats-Unis sont les gombos braisés à la tomates et les rondelles de gombo frites

Fragile, le gombo se conserve deux à trois jours au réfrigérateur dans un sac de papier.

Les graines mûres, grillées, peuvent être utilisées en guise de café.

 

Commenter cet article

Payette6202 01/04/2011 19:05



Hmm avec du blé c'est bien sympa! 



Lolotte 02/04/2011 03:03



Oui, ça change du riz et des pates!!! j'ai envie de tester avec du quinoa...



Tous en cuisine avec Nadine 01/04/2011 16:07



miam j'adore